Données épidémiologiques VIH/sida monde - 2021

Les statistiques mondiales de l'épidémie de VIH/sida.

Au cours des deux dernières années et demie, la concomitance entre la pandémie de sida et de COVID-19 – ainsi que les crises économiques et humanitaires – ont accru la menace sur la riposte mondiale au VIH, indique l'ONUSIDA dans son dernier rapport.

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) vient de publier les nouveaux chiffres de l’épidémie. En 2021, le monde comptait ainsi 38,4 millions de personnes vivant avec le virus, dont 1.7 million d’enfants. Chaque jour, 4 000 personnes, dont 1 100 jeunes âgés de 15 à 24 ans, sont infectées par le VIH. Si les tendances actuelles se poursuivent, 1,2 million de personnes seront nouvellement infectées en 2025, soit trois fois plus que l’objectif de 370 000 nouvelles infections fixé pour 2025 par l'ONUSIDA. Selon les auteurs du rapport, ces données pointent une lenteur dans les progrès accomplis en matière de prévention de l’infection.

En 2021, 650 000 personnes sont mortes de causes liées au sida, ce qui représente une mort par minute. Pourtant, «avec la disponibilité de médicaments antirétroviraux de pointe et d’outils efficaces pour prévenir, détecter et traiter correctement les infections opportunistes, ces décès sont évitables». Les tendances en matière d’infections au VIH et de décès liés au sida dépendent de la disponibilité des services de lutte contre ce virus. Force est de constater que l’expansion des services de dépistage et de traitement stagne. Le nombre de personnes sous traitement contre le VIH n’a ainsi augmenté que de 1,47 million en 2021, contre des augmentations nettes de plus de 2 millions de personnes les années précédentes.

 

Statistiques mondiales sur le VIH 2021 
  • 38,4 millions de personnes vivaient avec le VIH.
  • 1,5 million de personnes sont devenues nouvellement infectées.
  • 650 000 personnes sont décédées de maladies liées au sida.
  • 40,1 millions de personnes sont décédées de suite de maladies liées au sida depuis le début de l'épidémie.