Santé, sexualité et prévention des IST au centre pénitentiaire de Uancourrt (Picardie), Sequedin et Annoeulin

Dans la région Nord Pas de Calais, Sida info service intervient ponctuellement en milieu carcéral au centre pénitentiaire de Loos Sequedin depuis 2005.
Sida Info Service
Milieu carcéral

L'association a mis en place au niveau des trois établissements de Sequedin Annœullin et Liancourt des sessions hebdomadaires d'environ deux heures autour des thématiques : sexualité et santé, VIH et IST et hépatites virales. Les ateliers sont co-animés avec les personnels de santé de l'unité de consultation et de soins ambulatoires. Ils ont abouti à Sequedin à la création par les détenus eux-mêmes de trois livrets sur chacune des thématiques abordées.

Les détenus se sont également engagés à assurer auprès de leurs pairs la diffusion de l'information. Les objectifs de cette action, sur l'ensemble  des établissements, est donc de favoriser l'accès à l'information permettant aux personnes d'adopter des comportements de prévention pour eux-mêmes et pour autrui, d'impliquer les personnes dans les actions et de valoriser leurs réflexions et leurs productions.

 
Données financières

  •  Financement en 2012 :13 100 €
  • Financement en 2013 : 11 000 €

 

L'assocation Sida Info Service (SIS)

L'association Sida info service, créée en 1990, a pour mission d'écouter, d'informer, d'orienter, de soutenir, de témoigner et de contribuer à la lutte contre l'épidémie d'infection à VIH. Elle a mis en place des lignes de téléphonie sanitaire et sociale, concernant la lutte contre le sida ainsi que des numéros concernant la santé et la sexualité.

De nombreux services d'écoute spécifiques ont été développés: Sida Info Droit;  Ligne Azur (destinée aux jeunes homosexuels); VIH Info Saignants; Ligne de Vie (soutien personnalisé aux séropositifs), ainsi qu'un portail Intemet.

SIS, dont le siège est situé à Paris, dispose de trois pôles d'écoute régionaux et de sept délégations qui ont pour mission de promouvoir les dispositifs téléphoniques nationaux et de participer à la mise en place d'actions de prévention en lien avec les acteurs locaux. Elles mènent également des actions de formation auprès des associations et des professionnels de santé.

Un centre de santé sexuelle pluridisciplinaire a été ouvert en 2010, accueillant plus particulièrement des personnes LGBT; sa fréquentation est en augmentation constante.