Soutien aux personnes incarcérées

Soutien des usagers de drogues incarcérés
Sida Paroles
Milieu carcéral

Cette action mise en place par Sida Paroles en 2000 a pour finalité le soutien, pendant leur incarcération, des usagers de drogues suivis par le Caarud. L'action de soutien à la personne et de maintien du lien a pour objectifs de proposer au détenu un dispositif d'accès aux soins psychiques et d'assurer une médiation entre les personnes suivies et les services en milieu pénitentiaire.

Il s’agit, tout en luttant contre les risques de rupture et d'isolement, de soutenir les dynamiques de soins et d'insertion  de la personne. Une partie importante de l'action consiste en un travail de médiation en direction des services en prison, des associations, des acteurs du réseau de la personne suivie et de l'entourage.

La difficulté majeure pour ces publics est le problème de leur hébergement à la sortie. Des actions collectives et individuelles d'éducation pour la santé centrées sur la sexualité et le VIH se sont développées dans les maisons d'arrêt  pour hommes des Hauts de Seine et pour femmes de Versailles. Ce préalable a ensuite permis d'élargir cette action à d'autres personnes détenues, usagères de drogue non suivies par l'association à l'extérieur. Une grande partie des personnes suivies sont concernées  par le VIH et/ou le VHC.

Données financières

  • Financement en 2012 :19  500 €
  • Financement en 2013 : 15 000 €

 

L'association Sida Paroles

Créée en 1993, l'association Sida Paroles développe des programmes de réduction des risques de première ligne en amont de dispositifs d'accueil ou de soins (Csst, action sociale, hôpitaux) sur la boucle nord des Hauts-de-Seine. Elle dispose d'une boutique  d'accueil bas seuil, d'un programme d'échange de seringues, d'un programme de réduction des risques liés à l'usage de drogues de synthèse, et effectue un travail de rue. L'association ne se définit pas comme une association de santé communautaire, néanmoins, elle précise que le travail de proximité et la recherche d'une implication des usagers dans les programmes sont fondamentaux. Plus de 30 personnes bénéficient des services de la boutique, lors de plus de 5 000 passages à l'année. Plus de 1 700 personnes sont rencontrées lors des actions de rue.