Prestations pour une prévention primaire et secondaire du risque cardio-vasculaire chez les personnes vivant avec le VIH

L’évolution de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH depuis l’introduction des multithérapies a vu l’émergence de nouvelles problématiques tant liées aux effets secondaires des traitements qu’à l’allongement de l’espérance de vie des patients, à l’origine de complications liées au vieillissement de cette population.

Dans ce contexte, les enjeux liés aux questions cardio-vasculaires apparaissent comme particulièrement sensibles. Lors des consultations hospitalières habituelles et des consultations d'ETP, des patients séropositifs au VIH sont demandeurs d'accompagnement spécifiques pour le sevrage tabac, mais aussi d'accompagnement pour le ré-entraînement à l'effort, le "cuisiner mieux", le mieux-être. Nous souhaitons développer des actions en ce sens afin de prévenir le risque cardio-vasculaire.

Données financières

  • 25 475 € en 2013

 

RÉSEAU GIRONDE VIH

Le projet de l’association consiste à faciliter, dans une logique de réseau, la prise en charge coordonnée médico-psycho-sociale et ambulatoire des personnes infectées par le VIH, la communication entre intervenants tant en ville qu'à l'hôpital, le développement d'actions d'information, de formation, de prévention et d’éducation à la santé.