RECHERCHE Fondamentale Virologie

Étude moléculaire d'un nouveau capteur immunitaire du VIH
Aides Aux Equipes, Recherche Fondamentale

FINANCEMENT

Porteur du projet : Sébastien FRIBOURG

Equipes Partenaires : Nicolas MANEL (Institut Curie – PARIS)

Laboratoire : INSERM U1212 CNRS 5320 - Université de Bordeaux - BORDEAUX - Aquitaine

Montant : 115 948 € - Durée : 24 mois

RESUME

Le virus du sida (VIH) lorsqu’il infecte une cellule immunitaire (cellule dendritique ou macrophage) doit intégrer son matériel génétique à celui de l’ hôte dans le noyau. Pour cela, son génome doit transiter depuis la membrane externe de la cellule jusqu’au noyau. Les deux virus du VIH (1 et 2) ne sont pas égaux à cette étape et ainsi le VIH-2 est beaucoup moins pathogène que le VIH-1. Une différence importante semble être le déclenchement par le VIH2 d’un mécanisme de contre-attaque de la cellule hôte. Les bases moléculaires de cette réponse sont en cours d’élucidation.

L’équipe de Nicolas Manel à l’Institut Curie a montré que NONO, une protéine nucléaire, est essentielle dans ce processus. Dans ce projet collaboratif et multidisciplinaire nous examinerons les bases moléculaires de la reconnaissance entre la capside de HIV-2 et NONO et nous étudierons le mécanisme d’activation de la réponse immunitaire innée médiée par cGAS.

Année

2020