SCIENCES SOCIALES - SOCIOLOGIE

Parcours de soins de sortant e-s de prison séropostif-ves VIH, VHB et/ou VHC
Jeunes Chercheurs

Meoin HAGEGE
Thèse

Structure : IRIS-EHESS - CNRS UMR 8156/INSERM U799
PARIS
Responsable : Dr Marc BESSIN

RÉSUMÉ

Pour un certain nombre de personnes atteintes du VIH, VHB et/ou VHC en France aujourd’hui, l’incarcération est un événement de vie difficile parmi tant d’autres, dans une trajectoire de vie chaotique. Les sortant-e-s de prison séropositif-ves sont épidémiologiquement peu visibles, malgré une appartenance commune à des catégories à risques plurielles et connues. En observant la pratique des professionnels, et la vie quotidienne des sortant-e-s, il apparaît rapidement évident que le suivi médico-social post-pénal est problématique en France.
Pour appréhender les enjeux du recours au soin et à l’aide sociale de cette population, et il s’agit ici de l’hypothèse principale de cette recherche, l’apport de la sociologie de la santé est d’importance : il permet de restituer la problématique dans les parcours de soins des individus. Ce prisme de la biographie permet d’en aborder les questions fondamentales et renouvelle l’approche des problèmes de santé publique qui la façonnent. Etudier les récits de vie des sortant-e-s permet, par exemple, de comprendre comment les responsabilités familiales et le soutien des proches peuvent jouer un rôle dans l’observance des traitements.

MONTANT DE LA SUBVENTION :

86 728,44 € lors de l’Appel d’offres 2010 – Fin du contrat : 30/09/13