Glossaire

Patient de Londres

Patient de Londres

Diagnostiqué pour le VIH en 2003 à l'âge de 23 ans, Adam Castillejo développe dix ans plus tard un cancer touchant ses cellules sanguines. En 2016, il reçoit une greffe de moelle osseuse d’un donneur compatible porteur de la mutation du récepteur CCR5, comme ce fut le cas pour Timothy Brown. Seize mois plus tard le traitement antirétroviral est stoppé et depuis lors la charge virale du patient reste toujours indétectable. Ces récents résultats redonnent espoir, mais il ne faut pour autant pas penser que la greffe de cellules souches est la solution idéale pour traiter le VIH. Il serait difficile d’imposer un traitement lourd avec de nombreux effets indésirables à des personnes capables de maintenir une charge virale indétectable à l’aide d’un traitement. De plus, le pourcentage de personnes porteuses de la mutation est très faible. Enfin, au vu de la diversité de tropisme du virus VIH – qui peut également utiliser le récepteur CXCR4 pour infecter les cellules- cette solution ne serait possible que pour les personnes ayant des virus à tropisme CCR5.

Info santé

Les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le sida mais pas uniquement

Voir toutes les questions
Peut-on se faire vacciner contre les IST ?
Quel est le lien entre herpès et VIH ?
Où se faire dépister ?
Quels sont les symptômes du VIH / sida ?
Partagez,
likez,
tweetez
Et plus si affinités