vih Qu’est-ce que la PrEP ?

vous souhaitez
rester discret ?
Quittez l'article

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est une stratégie de prévention du VIH. Mais comment ça marche ? On fait le point…

En quoi consiste le traitement de la Prep ?

La prophylaxie pré-exposition est un outil préventif qui permet à une personne séronégative exposée au VIH de se protéger en prenant un traitement antirétroviral. Plusieurs études ont ainsi montré l’efficacité du Truvada® (ou de ses génériques), une combinaison de deux molécules capables d’empêcher l’infection des cellules par le VIH.

A l’origine commercialisé comme traitement curatif pour les personnes séropositives, ce médicament est autorisé à titre préventif aux Etats-Unis en 2012. La France est le premier pays d’Europe à en rembourser son usage dans le cadre de la PrEP.

Quel médicament pour la PrEP ?

Deux modalités de traitement sont recommandées en France :

  • Un traitement continu, avec la prise quotidienne d’un comprimé quotidien de Truvada® ou de son générique
  • Un traitement « à la demande », avec la prise de quatre comprimés de Truvada® ou de son générique avant et après un rapport sexuel à risque (2 comprimés entre 24h et 2h précédant l’acte sexuel, puis 1 comprimé 24h et un autre 48h après la première prise). Ce schéma n’est pas applicable, pour des raisons physiologiques, aux femmes qui souhaiteraient prendre la PrEP.

De nouvelles molécules et de nouveaux modes d’administration sont à l’essai (injection intramusculaire, implant sous-cutané).

Quelle est la différence entre la Prep et le TASP ?

Au milieu de tous ces acronymes on peut s’y perdre ! Mais il ne faut pas confondre la PrEP avec les traitements qui sont donnés aux personnes vivant avec le VIH. Une personne vivant avec le VIH ayant une charge virale indétectable grâce aux traitements ne transmet pas le virus lors des relations sexuelles. C’est ce que l’on appelle alors le « traitement comme prévention » (TASP).

Prep et suivi médical : Ce que vous devez savoir

Depuis juin 2021, tous les médecins peuvent prescrire la PrEP en France.

Comment me faire prescrire la PrEP ?

Au premier rendez-vous, le médecin examine la pertinence et la faisabilité de la PrEP avec vous. Il doit principalement vérifier que vous êtes bien séronégatif.ve au VIH et que vous ne souffrez pas d’insuffisance rénale. Un bilan sanguin effectué en amont de la consultation est préférable.

Votre prescription en main, vous avez la possibilité de vous rendre dans toute pharmacie, qu’elle soit locale ou hospitalière.

La PrEP s’accompagne nécessairement d’un suivi médical. Ce suivi trimestriel permet d’effectuer un dépistages complets des Infections sexuellement transmissibles (IST, contre lesquelles la PrEP ne protège pas) mais, également, de contrôler la fonction rénales. A ce jour peu d’effets secondaires ont été observés lors des études sur la PrEP.

Combien coûte la PrEP ?

Le traitement est entièrement pris en charge par la Sécurité sociale, aucune avance de frais ne peut donc vous être demandée. En revanche, il peut y avoir un reste à charge pour les consultations médicales ainsi que les examens biologiques. Si vous n’avez pas de mutuelle, privilégiez les Cegidd qui sont, par définition, gratuits.

Info santé

Les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le sida mais pas uniquement

Voir toutes les questions
Peut-on se faire vacciner contre les IST ?
Quels sont les risques en pratiquant l'anulingus ?
Quels sont les risques en cas de fellation non protégée ?
Qu'est-ce que le gonocoque ?
Restez informés En vous inscrivant à la newsletter
Vous acceptez que cette adresse de messagerie soit utilisée par Sidaction uniquement pour vous envoyer nos lettres d’information et nos appels à la générosité. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.
Partagez,
likez,
tweetez
Et plus si affinités