Primo-infection

Phase précoce de l’infection par le VIH. Les signes cliniques peuvent débuter vers le 15e jour après la contamination : fièvre, céphalées, asthénie, éruption cutanée, ulcérations des muqueuses buccales ou génitales, adénopathies multiples, diarrhées et candidose orales. Ils sont cependant non spécifiques au VIH et n’apparaissent que chez la moitié des personnes infectées. Les anticorps anti-VIH n’étant pas alors détectables (voir séroconversion), c’est l’antigène p24 ou charge virale dans certains qui est utilisé pour dépister la primo infection. Selon les définitions, la durée est de deux à huit semaines suivant la contamination.
Attention : en raison d’une quantité de virus dans le sang et dans les sécrétions sexuelles et d’une charge virale souvent extrêmement élevée, la primo-infection joue un rôle très important dans la dynamique de l’épidémie. Dans certaines populations à forte prévalence, elle peut être à l’origine de la moitié des nouvelles contaminations.

Il n'y a actuellement aucun contenu classé avec ce terme.

S'abonner à RSS - Primo-infection